Le silence, le meilleur reflexe pour régénérer les cellules cérébraux

Le silence devient de plus en plus difficile à trouver, car nous vivons dans un monde de plus en plus bruyant.

Nous sommes tellement habitués à ce nouveau rythme de vie que parfois on panique lorsqu’on se retrouve dans une chambre entièrement insonorisée et calme. Or, cet apaisement apporte des effets bénéfiques pour l’organisme en aidant le cerveau à se régénérer.

Le calme favorise la régénération cérébrale et neuronale

Le calme

Tous les jours, l’esprit reçoit des stimuli extérieurs venant de l’entourage. Ces bruits empêchent de retrouver la tranquillité et de se sentir bien dans sa peau. La science a prouvé que les sons constants affectent non seulement l’état émotionnel, mais aussi le cerveau.

D’après le Research Center for Regenerative Therapies Dresden : « Certains processus cérébraux ne peuvent être menés que dans le silence ». Ainsi, il est fort probable que le silence fait partie des facteurs qui favorisent la régénération des cellules au sein du cerveau.

Aide à mieux se concentrer et à se reconstruire

Aide à mieux se concentrer et à se reconstruire

Le chercheur et neuroscientifique Michel Le Van Quyen affirme que l’un des objectifs des sociétés numériques est de monopoliser toute l’intention du salarié. Or, cela épuise petit à petit le cerveau.

La chercheuse Gloria Mark, qui a étudié les « open space », a démontré que la concentration des salariés sur un travail est en moyenne 11 minutes avant d’être interrompus par une autre occupation.

Ensuite, il faut au moins 25 minutes pour que le cerveau retrouve sa concentration sur la tâche précédente. Au long terme, ces interruptions entraînent une surcharge cognitive. C’est le sentiment d’avoir trop de choses à faire en même temps. Cela peut entraîner des douleurs physiques.

Par conséquent, les pauses et les moments de détente sont très importants pour stimuler la concentration, la créativité ainsi que la construction de soi.

Les effets bénéfiques du silence sur le stress

Les effets bénéfiques du silence sur le stress

L’être humain est particulièrement sensible aux bruits de son entourage. C’est pour cette raison que l’on sursaute lorsqu’on entend quelque chose subitement ou que l’on entend des bruits inhabituels.

D’ailleurs, l’enquête réalisée par l’Université de Cornell a démontré que les enfants qui vivent près des aéroports sont plus exposés au stress par rapport aux autres. Ils ont aussi une pression artérielle plus élevée et produisent plus d’hormone du stress.

Consacrer deux minutes de silence par jour est le remède efficace pour éviter de stresser au lieu d’écouter de la musique relaxante. C’est ce qu’a prouvé l’étude de l’Université de Pavia. Cela permet de rester tranquille et éveillé pendant un certain moment.

Leave a Comment: