La médecine chinoise pour lutter contre le ronflement

La médecine chinoise pour lutter contre le ronflement, ce, selon le procédé de l’acupression qui ici, pour vaincre et lutter contre le ronflement, se détermine par une bague qui va assurer des points de compressions précis afin de réduire voir même de supprimer les ronflements et donc de pouvoir compter sur un sommeil beaucoup plus réparateur.

La bague anti-ronflement ne présente aucun danger, son rôle vise uniquement à assurer des points de compressions qui se situent sur un doigt, à savoir l’auriculaire, généralement à droite chez les hommes et à gauche chez les femmes, en s’appuyant aussi sur le principe du Yin et du Yang, sachant que parfois les données peuvent être inversées.

Beaucoup de personnes ronflent et c’est surtout désagréable pour l’entourage des ronfleurs. La bague anti-ronflement a déjà porté ses fruits chez un grand nombre de personnes qui ronflent beaucoup moins, mais les résultats varient selon les personnes et sachant aussi que de nombreux facteurs peuvent aussi enrayer les effets positifs de la bague, c’est le cas chez les personnes qui consomment de l’alcool ou qui fument, ou encore les personnes qui souffrent de surpoids.

anti-ronflement

Il y a aussi des causes médicales que sont les déviations des cloisons nasales, déformation des voies respiratoires et les personnes qui souffrent d’apnées du sommeil, des symptômes qui sont généralement diagnostiqués par une consultation médicale, ainsi pour les ronflements il est toujours utile de consulter son médecin pour pouvoir adapter le traitement à suivre.

L’anneau anti-ronflement vise donc à utiliser simultanément deux points d’acupression liés aux méridiens qui offriront (ou pas) car cela dépend toujours des personnes, des résultats sur les ronflements. Il est conseillé de porter durant sept nuits consécutives la bague anti-ronflement pour en juger les bénéfices.

Il convient de choisir la bonne taille afin que la bague ne tourne pas sur l’auriculaire.

L’étude clinique de la bague anti-ronflement

La toute première étude clinique sur la bague anti-ronflement visant à déterminer l’efficacité de l’acupression a eu lieu à l’Aspen Clinical Research en Grande-Bretagne, menée par le scientifique et chercheur Danny McCamly.

L’étude a été menée avec le modèle “Good Night” et les résultats ont plutôt été probants.

Cette première étude s’est menée en 2013 sur deux groupes de sujets qui ont suivis l’étude, un groupe sur la bague anti-ronflement et un autre groupe sur un placebo, l’expérience a été suivie pendant trois semaines et les résultats ont démontré que dans 85 % des cas sur le groupe concerné qui a porté la bague anti-ronflement, a permis de supprimer ou limiter les ronflements, un cas qui n’avait jamais été constaté préalablement selon d’autres études sur le ronflement.

La fonction de la bague anti-ronflement est de libérer les voies aériennes supérieures (nez, gorge, sinus…) et ainsi limiter ou supprimer les ronflements.

Le ronflement et la bague anti-ronflement

Le ronflement ou ronchopathie, est parfois supportable parfois totalement désagréable et empêche quelqu’un de dormir. Le dormeur et ronfleur quant à lui ne se rend souvent pas compte et même si son sommeil n’est pas le meilleur, il dort !

Les chinois estiment que le ronflement est un signe de bonne santé mais pour l’entourage d’un ronfleur il est parfois insupportable.

Savez vous qu’un ronflement moyen peut atteindre entre 45 dB à 60 dB, et un ronflement particulièrement fort peut lui être estimé à 95 dB soit quand même le passage d’un camion !

Si la bague anti-ronflement peut s’avérer efficace pour certains de ces cas, il serait donc vraiment dommage de ne pas essayer !

Son efficacité a été prouvée souvent, elle peut atténuer ou supprimer le ronflement et elle offre ainsi pour tous des nuits bien plus agréables.

Leave a Comment: