Logiciel de gestion : comment le choisir ?

Les logiciels de gestion sont rapidement devenus une véritable colonne vertébrale pour les entreprises. Ces outils sont d’une grande aide pour mieux décider. Voici quelques conseils à connaître pour choisir le logiciel CRM qu’il vous faut.

Un logiciel qui rassemble de nombreuses fonctions

Un logiciel de gestion spécifique doit être mis en place pour chacun des services de l’entreprise. Comptabilité, paie, ventes, RH ou encore logistique, ces services doivent tous être inter-connectés pour optimiser l’efficacité du logiciel de gestion. Il existe toutefois des outils dédiés à d’autres services comme le logiciel CRM (pour la relation client).

Pour diminuer le coût d’implantation de ces logiciels de gestion, il est conseillé d’opter pour des outils qui intègrent de nombreuses fonctions. À titre d’exemple, celui qui permet de suivre les clients et les contacts, de gérer les achats et les ventes, d’améliorer la production, de tenir la comptabilité, etc…

Disposer d’une version sur-mesure adaptée à vos besoins réels

Les logiciels de gestion sont disponibles dans des versions différentes. Il y a tout d’abord la version « monoposte » qui est adaptée aux petites entreprises. Le logiciel de gestion est dans ce cas installé sur un seul ordinateur (souvent celui du patron).

La version « multiposte » est, quant à elle, dédiée à toute taille d’entreprise. Le logiciel est hébergé sur un serveur qui est accessible depuis plusieurs ordinateurs. Ici, il est important de connaître le nombre de postes pouvant accéder en même temps au serveur (pour mettre en place un système adapté).

Enfin, il y a la version « cloud ». Elle est notamment intéressante pour les entreprises dont les responsables sont tenus à réaliser des déplacements fréquents. Les données entrées sont alors enregistrées dans le « cloud » et donc accessibles en ligne de n’importe où avec n’importe quel support (PC, Mac, appareil mobile,…).  

Au final, le gain de temps est immense et les erreurs de saisie sont quasi-nulles. Cela a un impact direct sur la fluidité de la circulation de l’information, et bien entendu, sur le chiffre d’affaires.

Leave a Comment: