Comment garder son permis de conduire ?

Les infractions se récoltent vite grâce aux radars placés sur les bords de la route. La question récurrente posée aux avocats est de savoir s’il y a un moyen de passer à travers les gouttes et de conserver son permis malgré des infractions routières à répétition. Selon le Code de la route, le titulaire de la carte grise est redevable pécuniairement de l’amende afférente, notamment, au non-respect des vitesses et des distances de sécurité. Le propriétaire peut s’en sortir s’il prouve le vol du véhicule, « tout autre événement de force majeure » ou bien s’il apporte tous éléments permettant d’établir qu’il n’est pas l’auteur de l’infraction.

Pourquoi recourir à un avocat ?

L’avocat sera votre meilleur allié pour éviter le paiement d’amende ou la perte des points. Il mettra tout en oeuvre pour contester la photo du radar ou pour apporter la preuve que vous n’étiez pas au volant de votre véhicule en application de l’article L121-3 du Code de la route. Nombreux sont les Français à déclarer leurs grands-parents au volant de leur véhicule pour éviter la perte des points de leur permis de conduire. Il est important de faire attention aux fausses déclarations qui peuvent conduire directement le propriétaire du véhicule devant le tribunal correctionnel.

Quelle est la procédure pour réclamer ?

Pour éviter le paiement de l’amende, le Code de procédure pénale donne la marche à suivre. Quand le titulaire de la carte grise reçoit l’avis de contravention, il doit, dans les 45 jours, adresser aux services indiqués dans l’avis de contravention une requête en exonération par LRAR avec soit le récépissé de plainte pour vol, destruction du véhicule ou usurpation de plaques soit une lettre manuscrite précisant l’identité, l’adresse, la référence du permis de conduire de celui qui était censé rouler ce jour-là soit, à défaut, un document prouvant qu’il a acquitté une consignation au moins égale à l’AF (il faut donc « avancer »), celle-ci étant sans incidence sur le retrait de points. L’avocat sera un bon conseiller en la matière pour réduire au maximum les sanctions encourues. En tout état de cause, il est parfois bien utile de reprendre quelques leçons de code pour éviter certaines infractions.

Pensez à suivre quelques cours au fil des années

Vous savez sans doute que les réformes sont nombreuses pour la Sécurité routière et si vous avez passé votre permis de conduire il y a plus de 10 ans, vous avez sans doute des lacunes. Ces dernières peuvent entraîner la perte de votre permis et vous ne pourrez pas vous justifier auprès des fortes de police ou du tribunal.

Il faut alors être vigilant et procéder assez régulièrement à des remises à niveau. Vous êtes alors certain d’avoir toutes les connaissances nécessaires pour conduire dans les bonnes conditions. Vous pouvez vous inscrire dans une auto-école qui propose des cours à la carte.

  • Tous les ans, il est judicieux d’effectuer un contrôle de votre vue pour savoir si vous êtes toujours apte à conduire.
  • Un petit cours théorique pour revoir les nouvelles réformes peut aussi être important, cela vous évite les accidents.
  • Si vous ne connaissez pas tous les panneaux ou les situations, voire les limitations pour la vitesse, envisagez au plus vite un ou plusieurs cours.

Les seniors ne sont pas les seuls à être invités à agir de la sorte, toutes les personnes qui ont eu leur examen il y a de nombreuses années doivent se former.

Leave a Comment: