Installer un abri de jardin : que faut-il prévoir ?

Parfois, il arrive qu’il n’y ait plus de place dans la maison pour ranger les vieilles affaires ou que l’on cherche un endroit où mettre les outillages pour l’aménagement de la cour. Un abri de jardin est l’installation idéale pour ranger tout cela. C’est pourquoi il s’agit d’une pièce importante dans le grand puzzle de l’aménagement d’un jardin. Cependant, il faut prévoir de nombreuses choses avant de pouvoir faire cet abri. C’est justement le but de cet article puisque nous allons vous montrer toute la préparation nécessaire.

Le budgetabri de jardin

Comme tout aménagement, un abri de jardin nécessite un budget minimum pour être convenable. En effet, ce n’est pas juste une petite cabane que l’on met au fond de la cour. Un abri de jardin est une petite installation pour ranger des affaires, mais qui doit les protéger des intempéries. C’est pourquoi le sol et le toit doivent être en parfait état pour éviter les fuites.

On commence donc par vérifier si le budget estimé est disponible dans nos économies. Si oui, on peut directement se préparer aux différents achats. Comme un abri de jardin n’est pas un investissement trop couteux, on peut aller voir certains établissements qui proposent un prêt d’argent rapide si jamais les économies ne sont pas suffisantes.

Faire un plan

Un plan de construction est indispensable avant de procéder à la construction d’un abri de jardin. En effet, il est plus facile de diriger les travaux quand on a un aperçu de ce que l’on veut, on pense entre autres à la liste des matériaux à acheter et faire un métrage pour voir la surface complète de la construction.

Pour un abri de jardin, il est tout à fait possible de faire un plan soi-même. Cependant, il est préférable de faire un appel à un professionnel de la construction. Effectivement, les procédures administratives sont plus rapides lorsqu’il y a une intervention d’un professionnel.

abri de jardin

La préparation du sol

Pour éviter d’avoir des problèmes pendant le chantier, il vaut mieux aménager le terrain de construction à l’avance. Dans le cas d’une surface en pente, il faut terrasser le sol pour qu’il soit plat.

Quand on veut construire un abri, il faut éviter les terrains où il y a de l’herbe. Si jamais il n’y a plus de surface libre dans la propriété à part le gazon, il faut procéder à un désherbage. Effectivement, il est difficile de mettre un revêtement de sol ou un plancher convenable sur des herbes.

Les démarches administratives

Dès que l’on parle de construction, il faut se mettre en tête automatiquement qu’il y a forcément des démarches administratives à suivre.

Pour commencer, il faut aller à la mairie pour consulter le Plan Local d’Urbanisme (PLU) de la zone géographique.

Le PLU est centré sur quelques points très importants, notamment la possibilité de construction sur le terrain, la distance réglementaire avec la propriété des voisins, le suivi des règles architecturales de base.

Dans le PLU, on peut aussi trouver la liste des matériaux interdits pour la construction d’un abri de jardin et ceux qui sont conseillés.

La taille de l’abri et la surface du plancher détermineront également si on a besoin d’une autorisation d’urbanisme. En effet, la loi stipule que pour certaines dimensions, il est nécessaire de faire une déclaration de travaux et pour d’autres dimensions plus imposantes, un permis de construire est requis.