Partir à la découverte du Morbihan

Porte d’entrée du Golfe du Morbihan, la ville de Vannes, en Bretagne est connue pour son joli port de plaisance ainsi que ses magnifiques maisons en bois, que l’on peut admirer depuis le centre historique. Elle ouvre la porte à un territoire magique, naturel et envoutant : le Morbihan. Focus sur que visiter dans le Morbihan ?

Le Golfe du Morbihan

C’est sans aucun doute un endroit formidable pour son calme et son silence. Les promenades le long du Golfe du Morbihan se font à pieds avec au total 180 kilomètres de chemins côtiers. A l'automne, le Golfe accueille des milliers de spatules et de bernaches (jusqu'à 20% de l’effectif mondial), qui y font une halte sur le chemin de l'Afrique. La bernache cravant est une petite oie marine qui se reproduit en Sibérie.

L'ancien marais salant du Duer (Sarzeau) donne une très belle perspective vers les vasières du Golfe. C'est un endroit idéal pour guetter les derniers rayons du soleil et l'envol des oies bernaches qui quittent les lieux de repas vers les îles pour dormir à l'abri des prédateurs. Les amateurs de nature ne seront pas en reste !  Et pourquoi ne pas louer un voilier pour admirer la côte ?

Une halte gustative

Quoi de mieux qu’une petite pause dégustation à Arradon, un petit village qui se trouve juste à côté de Vannes. Au programme : dégustation d'un des meilleurs kouign amann de France avec Philippe Maudet, récompensé pour son kouign amann en 2014. Si vous n'avez jamais entendu parler de cette spécialité, sachez qu'elle est originaire de Douarnenez et réalisée à partir d’une pâte à pain qu’on beurre généreusement. La pâte est ensuite sucrée et pliée à la manière d’une pâte feuilletée. 

Pas de quoi s’inquiéter pour les  calories absorbées, les longues balades en bord de mer ainsi que les visites de sites magiques comme celui du Cairn, vous permettront de tout brûler. Il s’agit d’un monument mégalithique haut de 8 mètres et réalisé en pierres sèches qui recouvre un grand dolmen. A ne surtout pas louper lors de vos explorations en terre Bretonne.

Leave a Comment: