Isolant thermique, comment bien choisir ?

Les ménages consomment beaucoup d’énergie. C’est pour cette raison que l’Etat français à déployé, ces dernières années, des mesures qui permettent de réduire les dépenses énergétiques. Les particuliers sont encouragés à procéder à l’isolation de leurs maisons. Cela permet de réduire sensiblement leurs factures. La réglementation thermique de 2012 vise à améliorer les performances énergétiques. Par ailleurs, l’isolation d’un habitat est soumise à des techniques précises. Vous devez bien choisir votre isolant thermique. Car cela déterminera la qualité des travaux réalisés. Les matériaux à utiliser en isolation extérieure ne seront pas forcément identiques à ceux qui vont intervenir en isolation intérieure.

La résistance, la conductivité et la densité : des critères importants !

Ces trois paramètres sont à intégrer si vous voulez bien choisir votre isolant thermique. Car elles donnent des informations sur l’efficacité de ce dernier.

La  résistance et la conductivité thermiques, symbolisées respectivement par les signes R et λ, permettent de jauger la qualité de l’isolant. Une résistance thermique élevée indique que le matériau a un bon pouvoir isolant. A contrario, un niveau de conductivité bas signifie que l’isolant est performant.

Si vous recherchez un isolant thermique mince, sachez que vous trouverez plusieurs modèles d'excellente qualité en faisant le tour des fabricants de matériau destinés à l'isolation thermique.

Un isolant thermique durable

Bien choisir votre isolant thermique, c’est aussi s’assurer de sa durabilité. Les rongeurs sont des animaux qui aiment particulièrement ce type de matériaux. Ils ont tendance à les perforer pour se créer des passages au travers des isolants.

Pour éloigner ces indésirables, certaines entreprises vendent du vrac de chènevotte. C’est une sorte d’isolant qui éloigne les rongeurs. Mais le bémol, c’est que ce matériau a une forte densité. Il peut être trop lourd pour des toitures faites en plâtre. Le mieux serait de vous procurer des isolants en polystyrène ou encore de la laine de roche. Ces matériaux résistent bien à l’eau et au feu.

Un isolant adapté à vos travaux

Le choix de l’isolant thermique dépendra des types de travaux que vous devez réaliser. Les caractéristiques diffèrent d’un isolant à un autre. Et certains sont plus écologiques. La laine minérale, par exemple, est idéale pour l’isolation intérieure de murs. L’ouate de cellulose combine de bonnes capacités d’isolation acoustique et thermique. Un professionnel pourra vous conseiller sur les matériaux à privilégier.

Leave a Comment: