En quoi consiste la méthode du lean manufacturing ?

Le terme « lean » veut dire « maigre » en anglais. On comprend donc par lean manufacturing, un style de management qui vise à améliorer la qualité des produits tout en éliminant toute source de gaspillage. L’objectif est de mettre à la disposition des consommateurs des produits qui sont les plus adaptés à leurs besoins, mais en utilisant des ressources moindres. La méthode du lean manufacturing trouve ses origines au Japon, plus précisément dans les usines de l’entreprise automobile Toyota. Mais elle peut constituer un véritable levier de compétitivité pour toute organisation qui parvient à la mettre en application. Toutefois, cela nécessite l’implication des travailleurs et la prise en compte de leurs attentes. 

Le principe de lean manufacturing

Comprendre la méthode du lean manufacturing est relativement simple. En revanche, sa mise en œuvre est beaucoup moins aisée. Le principe est d’amener les travailleurs à adopter une attitude qui vise à éliminer toute forme de gaspillage. Ce qui signifie que les activités qui ne participent pas à créer de la valeur sont à exclure.

L’objectif visé est donc de réduire les délais de production, d’améliorer la qualité des biens, et d’utiliser peu de ressources. Mais ce qui différencie le taylorisme d’avec le lean management, c’est que ce dernier vise également l’amélioration des conditions de travail des employés. 

On comprend donc que l’excellence opérationnelle entraine la suppression de tous les éléments qui n’apportent aucune valeur ajoutée au processus de production. Il s’agît notamment des temps de latence qui empêchent la fluidité entre les différentes étapes de la fabrication. Mais également de la surproduction qui entraîne trop de stocks, ou encore des déplacements inutiles qui se révèlent chronophages.

Les sources de gaspillage décelés par le lean manufacturing

Le lean manufacturing relève plusieurs types de gaspillage qui nuisent à la performance globale de l’organisation. La première cause de dépenses inutiles est l’excès de production. Cela crée des stocks importants qui entraînent des charges. L’option la plus pertinente consiste à produire des biens uniquement lorsque l’entreprise reçoit une demande. Les flux discontinus, les défauts de conception et des travailleurs qui se déplacent à loisir sont également à l’origine du gaspillage. 

Les avantages et inconvénients du lean management

Bien déployé, le lean management améliore la compétitivité de l’entreprise. Il permet également de mieux prendre en compte les conditions de travail des employés. Cependant, certaines organisations ne recherchent que le profit et elles négligent le bien-être de leurs salariés.

Leave a Comment: