Comment bien choisir son aide à domicile ?

Les personnes en âge avancé ont souvent besoin d’assistance pour leurs tâches quotidiennes. La sollicitation d’un service d’aide à domicile s’impose dans la mesure où les membres de sa famille ont des occupations qui ne leur permettent pas de l’assister continuellement. Cependant, les prestations proposées et les normes d’intervention diffèrent selon les services de maintien. Quel aide à domicile pourrait donc répondre aux besoins et exigences de la personne à assister.

Les critères de choix de l’aide à domicile

Le premier critère est la capacité du service à répondre aux besoins de la personne ayant besoin d’une aide à domicile à Vannes. Pour cela, il est nécessaire de déterminer ses besoins : la mobilité du sujet est-elle réduite ? Par conséquent doit-on lui assurer sa toilette ? Ou les besoins se limitent à des taches de jardinage, sorties, accompagnement social, etc. Également, il faudra prendre en compte des besoins potentiels de soins infirmiers. Une fois ces besoins évalués, il faudra identifier l’aide à domicile qui propose les services adaptés, pensez à consulter de nombreux sites internet. Au cas où son assistance nécessite, une aide infirmière, les services de soins infirmiers ou les services d’aide intégrant ce module seront mieux habilités à la prise en charge. L’essentiel est de trouver une solution qui prend en charge l’ensemble de ses besoins. Cependant, il ne faut pas négliger la qualité des services proposés. Pour cela, il faut vous référer à des éléments tels que : une certification qualité (normes NF), la qualité de formation des agents, les horaires et système de remplacement.

A qui s’adresser ?

Les prestations d’aide à domicile sont fournies par le secteur public ou le service privé associatif. Une prise en charge totale ou partielle peut être assuré par l’Allocation Personnalisée d’Autonomie. Le financement varie selon le niveau de dépendance de la personne, ses besoins et ses ressources. Renseignez-vous donc auprès de structures telles que : le centre Communal d’Action Sociale, le centre Local d’Information et de Coordination, la caisse nationale d’assurance-vieillesse, les caisses de retraite complémentaire, les sites internet dédiés pour obtenir plus d’informations.

Leave a Comment: